Rétrospective de l’Open de France 9U en attendant ce samedi 1er septembre

Jean de la Fontaine, s’il était encore parmi nous, aurait été bien inspiré pour écrire une nouvelle fable, ou même plusieurs, au mois de mai dernier…

En effet, les 5 et 6 mai derniers, à Saint-Just Saint-Rambert dans la Loire, a eu lieu un étrange rassemblement… Renards, Grizzbats, Rabbits, Ducks, Dragons, Cavigal, Barracudas mais également Chevaliers… Mais quelle raison pouvait bien regrouper autant d’étranges personnages que même Jean de La Fontaine n’aurait pas réussi à inscrire dans une même fable ? Le Baseball évidemment !! Ou plutôt le Beeball, petit frère du Baseball, adapté aux jeunes joueurs de 9 ans maximum.

Ce week-end-là, le Beeball regroupait donc les clubs des Renards de La Vallée du Gapeau, des Grizzbats (entente Grizzlys de Grenoble/Bats de Colombier-Saugnieu), des Dragons de Villefontaine, des Aigles du Cavigal de Nice, des Barracudas de Montpellier, des Ducks de Saint-Just Saint-Rambert (organisateurs) et bien sûr, le club de nos petits Rabbits de Clapiers-Jacou !

Toutes ces équipes étaient rassemblées pour disputer le Plateau Sud de l’Open de France 9U, un plateau Nord étant également organisé ce même week-end entre des équipes de la moitié Nord de la France.

Saint-Just Saint-Rambert n’est pas situé à l’autre bout de la France par rapport à Clapiers-Jacou mais il faut tout de même prévoir 3 heures de route et une nuit sur place et qui dit déplacement dit logistique à organiser… nous voilà donc partis en amont du week-end tant attendu par nos Lapinous à la recherche de moyens de transport et d’un terrier pour la nuit.

Le moyen de transport a été rapidement trouvé puisque les mairies de Clapiers et Jacou ont accepté de nous prêter des minibus. Restait donc à trouver le terrier ! Une maman-lapinou a fait le tour des gîtes à proximité du terrain de St Just, mais le mois de mai connait son lot de mariages et réunions de familles qui remplissent trèèès vite les gites et autres hébergements de ce type ! Un hôtel peut-être ? Avec 8 enfants de moins de 9 ans, un de 11 ans et 8 adultes, les lapins préféraient trouver quelque chose avec un peu d’espace extérieur et moins de promiscuité ! 🙂 Finalement, les mairies et gites indisponibles ont été très sympathiques en nous conseillant de nous rapprocher d’un ancien internat situé à Aurec- sur-Loire qui est désormais proposé à la location : un bâtiment de trois étages avec 120 couchages répartis en chambres de 4 lits avec WC et douches à chaque étage, le tout pour une vingtaine d’euros, petit-déjeuner compris !!! Un accueil très sympathique, des horaires très flexibles, un premier contact très agréable, bref, le lieu parfait !

Logement que nous ne découvrirons que le soir puisque nous arrivons directement au terrain de St Just afin de manger le plateau-repas de midi, pour que nos Lapinous disputent les premiers matchs de poule dès l’après-midi; matchs au cours desquels ils ne lâcheront rien puisqu’ils finissent invaincus lors de cette première journée.

Nous suivons au bord du terrain des Lapinous qui ont mangé du lion !!! Ils ne lâchent rien, se régalent, se jettent sur toutes les balles et font vraiment plaisir à voir !

La journée de compétition terminée, il a été très agréable de pouvoir aller se promener le long de la Loire et se poser dans l’herbe à l’abri du soleil pour écouter le débriefing et les conseils des coachs et du président Eric DEDIEU. Les Lapinous, survoltés sur le terrain, sont ici apaisés et à l’écoute (oui, ça arrive ! ^^).

Après l’effort, le réconfort… St Just a prévu un repas collectif pour joueurs, coachs et accompagnateurs. Quel régal de déguster saucisses et sarasson stéphanois ! C’était vraiment très agréable de retrouver les équipes hors-compétition. Tout bon moment ayant une fin, il est temps d’aller reprendre quelques forces dans un bon lit !

Direction l’internat… qu’elle ne fut pas notre surprise, après une route vertigineuse (!!! quel souvenir épique à l’aller comme au retour !!!), en découvrant que… nous sommes seuls dans le bâtiment ! Enfants et adultes peuvent donc aisément se répartir dans les chambres et utiliser les sanitaires selon leur bon vouloir. Chacun passe à la douche et s’installe dans son lit. Une fois les inquiétudes mises à la porte des chambres (après tout, nos joueurs n’ont qu’entre 7 et 9 ans), chacun s’endort rapidement pour rêver du trophée à conquérir le lendemain !

Après une bonne nuit de sommeil, quelle surprise pour les petits Lapinous en trouvant babyfoot et billard ! Après quelques parties et un bon petit-déjeuner garni de croissants et tartines à gogo, tout le monde est sur-motivé pour disputer la suite de l’Open de France !

Les matchs se suivent et se ressemblent chez les Rabbits qui remportent leurs derniers matchs de poule et finissent donc premiers des phases préliminaires face aux Barracudas, Cavigal, Grizzbats et l’équipe 2 des Ducks.

 

C’est donc invaincus que nos Lapinous, surnommés dorénavant Team Mini-Bras en référence à l’équipe senior féminine des Rabbits “la Team Gros Bras”, affrontent en demi-finale les Chevaliers de Beaucaire pour un score final sans appel de 20 à 5. Est-il possible que des lapins mangent réellement du lion ? Ceci mérite réflexion ! 😉

Et c’est à ce moment que Jean de la Fontaine aurait dû être là… pour pouvoir écrire à sa façon la fable du Lapin et du Renard ou plus précisément du Rabbits et du Renard… car c’est l’affiche de la finale de ce plateau Sud de l’Open de France 9U. Des Lapinous qui arrivent quelque peu stressés, voire effrayés, face à cette équipe de Renards bien connue de tous en 9U pour être invaincue de son championnat et vainqueur de l’Open de France 2017 ! Il y a donc de quoi inquiéter de jeunes lapins…

“On est en finale !!!”

Renards et Rabbits écoutent et entonnent pour certains leur première Marseillaise pour cette finale. La pression est déjà là… les spectateurs sont aussi tendus que les joueurs et cela sous un soleil de plomb… Le mot d’ordre que l’on entend chez les coachs des Rabbits est le même que pour chaque match : prendre du plaisir, aller au bout, ne rien lâcher, mais surtout prendre du plaisir. On aime cet état d’esprit.

L’entame de match est au profit des Renards qui semblent avoir une confiance supérieure à celle des Rabbits d’abord un peu frileux malgré la chaleur ! Il faut dire que les deux homeruns de Lilian, leur joueur phare, bientôt 12U, transcendent cette équipe de Renards et écrasent les frêles épaules de nos Lapinous. C’était sans compter les belles frappes et actions de défense, les rattrapés de volée de fly, les doubles jeux et autres (…) de nos Rabbits qui reprennent confiance, remontent au score et renversent peu à peu la tendance… Le match semblait écrit à l’avance, en faveur des Renards, en raison d’un palmarès annuel sans faute, mais nos Rabbits ont su prouver, grâce à leur mental d’acier, que leur enthousiasme et leurs victoires des matchs précédents n’étaient pas dus au hasard !

Cette finale se termine donc dans une tension palpable, sous un soleil de plomb, avec des bouteilles d’eau remplies maintes et maintes fois, des casquettes trempées… et des joueurs détrempés, sur le score de 16 à 15 pour nos jeunes Rabbits qui n’ont rien lâché et méritent définitivement leur nom de Team Mini-Bras !!!

Nos jeunes lapins terminent donc vainqueur de ce plateau Sud de l’Open de France en étant invaincus sur cette compétition.

 

Et rentrent chez eux en rêvant déjà du trophée à disputer lors de la finale le 1er septembre contre les Renards de la Vallée du Gapeau et les Gambas du Pays Basque, les Cougars de Montigny ayant hélas déclaré forfait.

Rendez-vous donc ce samedi 1er septembre à Solliès-Pont près de Toulon chez les Renards pour voir si les Lapinous y installeront leur nouveau terrier…

Nous tenterons de faire un live sur la page Facebook, alors n’hésitez pas à nous suivre ! Let’s go Rabbits !

Voici le programme de la journée :