Nos féminines sur le podium national

Les 15 et 16 septembre, avait lieu la demi-finale du Championnat de France de Softball D1 entre les Pharaonnes d’Evry et nos RABBITS de Clapiers-Jacou, dans la banlieue de Paris, à Evry (91), en deux matchs gagnants.

Le premier match étant le samedi après-midi, nos lapins sont donc montés en train, tôt le matin, élaborant de grandes stratégies… au UNO et s’intéressant à certains passagers en particulier ! ^^

Nos hôtesses ont su nous accueillir sous un soleil radieux, un terrain synthétique bouillant et une musique rythmée : un petit mix parfait pour ambiancer la Team Gros Bras pendant que les coaches préparent le 3000m STEEPLE, euh… le line-up ! 🙂

Début de l’échauffement, une équipe souriante, bosseuse, et plus que motivée dévale les échelles, frappe fort, lance des balles précises et rattrape avec assurance. La même qui rentre sur le terrain lors du play ball mais assez vite, la motivation est rattrapée par trop d’envie et une forte pression que l’on ressent, notamment chez notre lanceuse partante, Aurélie BEHR.
En effet, “Zaurel” a des difficultés à maîtriser sa balle, malgré une bonne vitesse. Il n’en faut pas plus à Evry pour contacter et scorer pas moins de 7 points dans la seule première manche… Ce n’est qu’en fin de manche que la batterie arrive à redresser la barre et génère des jeux permettant à l’équipe de faire les retraits, et de passer enfin à la frappe.

Force d’envie, de motivation et de cohésion, nos RABBITS donnent tout à l’attaque mais n’arrivent pas à marquer. Les Pharaonnes les mettent à mal et bien souvent, nos lapins laissent des joueuses sur bases sans pour autant scorer. A la 5ème manche, notre frappeuse nationale Cathy BEAUCHEF* permet enfin à l’équipe d’afficher son 1er point au score, évitant une défaite en mercy rule ! Hélas, ce sera le seul aussi…
En défense, nos féminines feront le job et empêcheront l’équipe adverse de marquer de nouveaux points, et ce, jusqu’à la fin du match. Score final, 7-1. Beaucoup de regrets pour notre Team Gros Bras qui se sera mise en difficulté sur la 1ère manche et n’aura pas su trouver la faille par la suite. Mention spéciale à Aurélie, qui malgré un début difficile, n’a rien lâché et a su faire preuve d’un gros mental pour revenir dans le match et contenir les battes adverses jusqu’à la fin. Enfin, une pensée pour nos supporters lapins restés au clapier (quel jeu de mot !) qui n’ont hélas pas pu avoir de Live Facebook (ceci dit, le Play-By-Play commenté en direct par Alex vaut le détour !).

Bref, il aura fallu une soirée en équipe, autour d’un bon repas, des indiens, un anniversaire « surprise » de notre lapinou Emma BOUREUX (17 ans !) pour détendre tout le monde (sauf celles qui gardent en tête cette merveilleuse chanson en boucle : DÉCOUVRE LA CHANSON SURPRISE EN CLIQUANT ICI) – Les RABBITS déclinent toute responsabilité en cas d’addiction- lol

Une bonne nuit de sommeil, un gros (ou pas) petit-déjeuner ou réveil musculaire pour certaines (ah non, ça, c’était juste lors des premiers week-ends ^^) et c’est reparti pour l’échauffement du second match !

Le décor est planté : Frichti, alias Marie BARBIER, sur la plaque, Carolux, alias Carole MAMAN, à l’échauffement pour relever si besoin, et Capoen en catch, alias… Marie CAPOEN, prête à aider ses lanceuses à mettre en difficulté les frappeuses adverses.

Une 1ère manche sans encombre, où Frichti maitrise l’attaque des Pharaonnes et permet à l’équipe de faire les jeux et vite sortir. Les lapins passent à l’attaque (on dirait le titre d’un film ^^), hélas, c’est un remake de la veille : des joueuses sont laissées sur bases, sans scorer.
Frichti fait le job, met en confiance la défense RABBITS, mais Evry frappe dans les trous (ça s’appelle des Hits ^^), leur permettant d’ouvrir le score.
La 3ème manche marque le changement de lanceuse pour les deux équipes. Les joueuses s’habituent et commencent à frapper plus fort et à mettre à mal les défenses.
Les Pharaonnes scorent point par point jusqu’à la 4ème manche où elles nous font un prix, en nous en mettant… 5, pendant que nos RABBITS n’arrivent toujours pas à percer la défense, batteuse après batteuse. La 5ème manche, sans point, sera fatale et annoncera la fin du match en mercy rule 7-0.

Nos RABBITS finissent le week-end avec un peu de déception mais l’équipe des Pharaonnes d’Evry a été bien plus forte, bravo à elles qui décrochent une place en finale (et en coupe d’Europe) pour leur 1ère année en D1 !

Cette fin de saison se termine donc pour notre Team Gros Bras, comme l’an passé, sur la 3ème marche du podium, ce qui reste une très belle performance ! L’équipe a de quoi travailler techniquement, la cohésion étant déjà au rendez-vous. Un grand merci aux joueuses, aux coaches, et à tous les autres lapins et partenaires qui ont permis à nos féminines de passer une belle année !
Maintenant, place au repos (et à la saison de softball mixte) avant une reprise en mars 2019 qui annoncera de nouveaux objectifs ! 😉

*A noter que notre RABBITS Cathy BEAUCHEF, pour sa 3ème année de softball (seulement !), finit avec le trophée de meilleure frappeuse du Championnat de France D1 : bravo et respect mon lapin !